Communion spirituelle

Durant cette situation avec le COVID-19 où nous ne pouvons pas recevoir la communion sacramentellement, nous pouvons toujours faire une communion spirituelle.

Seigneur Jésus, je crois que vous êtes vraiment présent dans la Sainte Eucharistie. Je vous aime plus que toutes choses et je désire vous recevoir dans mon âme. Puisque je ne peux pas, en ce moment, vous recevoir sacramentellement, venez au moins spirituellement dans mon coeur. Je vous embrasse comme si vous y étiez déjà et je m’unis totalement à vous. Ne permettez jamais que je sois séparé de vous.

Amen.

Quelques prières de Carême

Dieu, vous m’aimez comme votre propre enfant. Faites que je conforme ma vie à la vôtre afin que je puisse accepter votre enseignement et vos directions. Je suis très reconnaissant de tout le support que vous m’offrez dans ma vie, maintenant et dans la vie éternelle que vous préparez pour moi. Je vous supplie de m’envoyer l’aide de votre Esprit Saint dans ma vie aujourd’hui.

 

Dieu d’Amour infinie, je vous remercie pour ce rappel de votre Amour et votre appel à être davantage patient, tendre et compatissant avec les autres. Ici, au milieu du Carême, je me tourne vers vous et je vous supplie de m’aider. S’il-vous-plaît, adoucissez mon coeur. Aidez-moi à cesser de juger les autres.

 

Dieu de miséricorde, libérez votre Église des péchés du monde et protégez-nous du mal que nous voyons et le mal que nous préférons ignorer. Nous avons besoin de vos directions, Seigneur. Nous ne pouvons pas faire cela seuls. Seulement avec votre aide, nous pouvons être sauvés. Merci pour ce désir de nous sauver et pour nous aimer.

 

 

Retour

Bonjour,

Je n’ai pas écris depuis un bon moment sur ce blog. J’ai décidé d’y revenir maintenant avec des articles, des réflexions, des citations, etc de manière régulière. Ceci dit, j’ai décidé que ce blog serait en français seulement à partir de maintenant. J’ai déjà commencé à traduire toutes les pages de prières et autres pages permanentes du site, et je finirai de la faire dans un futur proche.

N’hésitez pas à partager avec vos contacts, chrétiens ou non, et, surtout, n’hésitez pas à commenter les articles. Nous avons tous besoin de petits moments de réflexion et de méditation dans le monde d’aujourd’hui toujours grouillant et si pressé.

Merci à toutes et à tous !

Prières du jour

Seigneur, je crois en toi. Je crois que tu es le Fils de Dieu fait homme. Je crois que tu es venu sur la terre pour moi, pour me guérir de mon aveuglement. Aide-moi à voir les choses comme tu les vois Seigneur.

Seigneur, aide-moi à te faire confiance en tout. Quand tu peux me donner une chose qui me plaît, et aussi quand tu me demandes quelque chose que je ne comprends pas, qui va contre ce que je voudrais faire. Sois mon guide en tout, Jésus.

Prières du jour

Seigneur, j’ai confiance en toi. Mon espérance est en toi. Je viens me mettre à ton écoute. Aide-moi à écouter et à comprendre ta parole.

Seigneur, je crois que tu es Dieu, que tu es mon Créateur, que tu me connais mieux que moi-même. Pour cela je veux te suivre. C’est la meilleure chose que je puisse faire. La meilleure manière de conduire ma vie.

 

Méditations sur l’Évangile d’aujourd’hui

Lecture de l’Évangile selon saint Luc, chapitre 13, 18-21

Jésus disait à la foule : « À quoi le règne de Dieu est-il comparable, à quoi vais-je le comparer ? Il est comparable à une graine de moutarde qu’un homme a jetée dans son jardin. Elle a poussé, elle est devenue un arbre, et les oiseaux du ciel ont fait leur nid dans ses branches. » Il dit encore : « À quoi vais-je comparer le règne de Dieu ? Il est comparable à du levain qu’une femme enfouit dans trois grandes mesures de farine, jusqu’à ce que toute la pâte ait levé. »

Méditations

Jésus veut nous expliquer ce qu’est le règne de Dieu. Pourquoi ? Parce qu’il veut nous donner la grâce de le connaître et de le vivre dans notre propre vie. Il désire ardemment habiter en nos cœurs. Il veut nous offrir la plénitude, la joie et la paix profonde que seul lui peut donner. Mais il ne peut pas le faire sans notre consentement, sans que nous accueillions ce règne de Dieu en nos vies. Le Christ ne nous impose rien mais nous propose tout. Bien souvent Dieu a des grâces pour nous, il veut répondre à nos prières mais nous ne les accueillons pas. Aujourd’hui, écoutons de nouveau le message de la Vierge de Pontmain : « Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher ». Le Christ veut établir son règne en nos vies. N’ayons pas peur de le laisser entrer et peut-être tout chambouler en nos cœurs.

Le Royaume de Dieu est comme une graine de moutarde qu’un homme a jetée dans son jardin. La graine de moutarde est la plus petite des graines mais en grandissant elle devient un grand arbre qui abrite les oiseaux du ciel. Il en faut peu pour que le Christ puisse régner en nos vies : juste une dose de foi et une pincée de confiance, d’amour et de docilité. Ensuite c’est lui qui fait le reste du travail. Lorsqu’un agriculteur jette ses semences en terre, leur croissance ne dépende plus de lui ; il doit attendre que la pluie et le soleil accomplissent leur travail. La seule chose qui reste entre ses mains est de veiller à ce que rien n’abîme cette semence qui est encore toute fragile. La foi nous permet de croire que le soleil et la pluie réaliseront bien leur travail ; la confiance nous aidera à ne pas nous impatienter ou désespérer lorsque parfois les gelées pointent leur nez ; l’amour réveille notre intérêt pour cette semence et nous permet de ne pas oublier où nous l’avons plantée ; et la docilité nous indiquera quoi faire en temps et en heure pour que l’arbre puisse donner de bons fruits.

Le Royaume de Dieu est comparable à du levain qui lève la pâte. Il en faut peu pour que la pâte lève beaucoup car lorsque le levain fermente il se multiplie. Il est discret, sans goût, sans odeur, mais sans lui la pâte ne serait pas bonne. Cela nous est peut-être déjà arrivé d’oublier de mettre la levure dans un gâteau et nous connaissons le résultat. Le Royaume de Dieu ne se perçoit peut-être pas très clairement dans nos vies mais nous pouvons le découvrir par ses effets. Notre désir pour la prière augmente petit à petit, nous sommes plus ouverts et attentifs aux besoins des autres, nous arrivons à prendre sur nous lorsqu’il y a des moments de tensions à la maison ou au travail. Eh bien, le Royaume de Dieu est bien présent dans notre vie. Apprenons à reconnaître l’action de Dieu dans nos cœurs et à reconnaître qu’il est le créateur, non seulement du monde mais aussi de notre histoire.

Méditation a été écrite par Un père légionnaire du Christ