Text of St Josemaria

Wherever we may be, Our Lord urges us to be vigilant. His plea should lead us to hope more strongly in our desires for holiness and to translate them into deeds. “Give me your heart, my son” (Prov 23:26), he seems to whisper in our ear. Stop building castles in the air. Make up your mind to open your soul to God, for only in Our Lord will you find a real basis for your hope and for doing good to others. If we don’t fight against ourselves; if we don’t rebuff once and for all the enemies lodged within our interior fortress — pride, envy, the concupiscence of the flesh and of the eyes, self‑sufficiency, and the wild craving for licentiousness; if we abandon this inner struggle, our noblest ideals will wither “like the bloom on the grass; and when the scorching sun comes up the grass withers, and the bloom falls, and all its fair show dies away”. Then, all you need is a tiny crevice and discouragement and gloom will creep in, like encroaching poisonous weeds.

Jesus is not satisfied with a wavering assent. He expects, and has a right to expect, that we advance resolutely, unyielding in the face of difficulties. He demands that we take firm, specific steps; because, as a rule, general resolutions are just fallacious illusions, created to silence the divine call which sounds within our hearts. They produce a futile flame that neither burns nor gives warmth, but dies out as suddenly as it began.

You will convince me that you sincerely want to achieve your goals when I see you go forward unwaveringly. Do good and keep reviewing your basic attitudes to the jobs that occupy you each moment. Practice the virtue of justice, right where you are, in your normal surroundings, even though you may end up exhausted. Foster happiness among those around you by cheerfully serving the people you work with and by striving to carry out your job as perfectly as you can, showing understanding, smiling, having a Christian approach to life. And do everything for God, thinking of his glory, with your sights set high and longing for the definitive homeland, because there is no other goal worthwhile.

– St Josemaria, Friends of God, 211

Advertisements

Évangile d’aujourd’hui et prière

Évangile selon saint Marc, chapitre 7, 1-13

Les pharisiens et quelques scribes étaient venus de Jérusalem. Ils se réunissent autour de Jésus, et voient quelques-uns de ses disciples prendre leur repas avec des mains impures, c’est-à-dire non lavées. – Les pharisiens en effet, comme tous les Juifs, se lavent toujours soigneusement les mains avant de manger, fidèles à la tradition des anciens ; et au retour du marché, ils ne mangent pas avant de s’être aspergés d’eau, et ils sont attachés encore par tradition à beaucoup d’autres pratiques : lavage de coupes, de cruches et de plats. – Alors les pharisiens et les scribes demandent à Jésus : « Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens ? Ils prennent leurs repas sans s’être lavé les mains. » Jésus leur répond : « Isaïe a fait une bonne prophétie sur vous, hypocrites, dans ce passage de l’Écriture : Ce peuple m’honore des lèvres,mais son coeur est loin de moi. Il est inutile, le culte qu’ils me rendent ; les doctrines qu’ils enseignent ne sont que des préceptes humains. Vous laissez de côté le commandement de Dieu pour vous attacher à la tradition des hommes. »
Il leur disait encore : « Vous rejetez bel et bien le commandement de Dieu pour observer votre tradition.
En effet, Moïse a dit : Honore ton père et ta mère. Et encore : Celui qui maudit son père ou sa mère sera mis à mort. Et vous, vous dites : ‘Supposons qu’un homme déclare à son père ou à sa mère : Les ressources qui m’auraient permis de t’aider sont corbane, c’est-à-dire offrande sacrée.’ Vous l’autorisez à ne plus rien faire pour son père ou sa mère, et vous annulez la parole de Dieu par la tradition que vous transmettez. Et vous faites beaucoup de choses du même genre. »

Prière

« Seigneur ouvre mes yeux sur ma duplicité, sur mes compromissions avec l’esprit d’hypocrisie et d’orgueil. Ne permets pas que je tombe dans le piège d’une religiosité sans âme, qui se réduirait à l’observance d’un ensemble de prescriptions par lesquelles je prétendrais me justifier devant toi. Ne permets pas que de l’une ou l’autre manière j’“annule ta Parole” pour obéir à des préceptes humains qui flattent mon orgueil. Donne-moi de revenir vers toi de tout mon cœur et de t’honorer par toute ma vie et pas seulement de mes lèvres. Envoie sur moi ton Esprit Saint : qu’il arrache mes masques d’hypocrisie et me renouvelle dans la foi, l’espérance et la charité, pour que je puisse “pratiquer la justice, aimer la miséricorde et marcher humblement avec toi ” (Mi 6, 8) sur le chemin de la vie ».

Prières

Père éternel, tu nous fais découvrir les splendeurs de ton royaume par la vie de ton Fils Jésus-Christ. Béni soit ton saint Nom sur la terre comme au ciel. Que toute ma vie soit le reflet de ta gloire qui se traduit en œuvre d’amour et de miséricorde.

Seigneur Jésus, donne-moi de boire à ta coupe, pour avoir part à ton royaume. Donne-moi de vaincre les intentions mauvaises, les ambitions et les espoirs égoïstes, pour redresser mon chemin sur un sentier de justice.

Ô Jésus, par le souffle de l’Esprit, éclaire nos cœurs pour reconnaître ce qui importe réellement dans la vie. Éblouis de ton amour, mon Jésus, donne-moi de me détacher dans mon cœur de toute inquiétude qui ne soit pas la gloire de Dieu et délivre-moi du péché.

Learn how to do good

When you are with someone, you have to see a soul: a soul who has to be helped, who has to be understood, with whom you have to live in harmony, and who has to be saved. – St Josemaria, The Forge

I like to repeat what the Holy Spirit tells us through the prophet Isaiah, discite benefacere, learn how to do good…

Charity towards our neighbor is an expression of our love of God. Accordingly, when we strive to grow in this virtue, we cannot fix any limits to our growth. The only possible measure for the love of God is to love without measure; on the one hand, because we will never be able to thank him enough for what he has done for us; and on the other, because this is exactly what God’s own love for us, his creatures, is like: it overflows without calculation or limit.

Mercy is more than simply being compassionate. Mercy is the overflow of charity, which brings with it also an overflow of justice. Mercy means keeping one’s heart totally alive, throbbing in a way that is both human and divine, with a love that is strong, self‑sacrificing and generous.

– St Josemaria, Friends of God