Méditations sur la liturgie d’aujourd’hui

Lecture des Actes des Apôtres, 5, 27-33

Le commandant de la garde du Temple amena les Apôtres devant le grand conseil, et le grand prêtre les interrogea : « Nous vous avions formellement interdit d’enseigner le nom de cet homme-là, et voilà que vous remplissez Jérusalem de votre enseignement. Voulez-vous donc faire retomber sur nous le sang de cet homme ? »Pierre, avec les Apôtres, répondit alors : « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes. Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus, que vous aviez exécuté en le pendant au bois du supplice. C’est lui que Dieu, par sa puissance, a élevé en faisant de lui le Chef, le Sauveur, pour apporter à Israël la conversion et le pardon des péchés.« Quant à nous, nous sommes les témoins de tout cela, avec l’Esprit Saint, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. »En entendant les Apôtres parler ainsi, les membres du grand conseil, exaspérés, projetaient de les faire mourir.

Évangile selon St Jean, chapitre 3, 31-36

Celui qui vient d’en haut est au-dessus de tous. Celui qui est de la terre est terrestre, et il parle de façon terrestre. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous, il témoigne de ce qu’il a vu et entendu, et personne ne reçoit son témoignage.
Mais celui qui reçoit son témoignage certifie par-là que Dieu est vrai.
En effet, celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, car Dieu lui donne l’Esprit sans mesure.
Le Père aime le Fils et il a tout remis dans sa main.
Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui refuse de croire le Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.

Méditations

1. Ce passage se trouve à la fin du troisième chapitre de l’Évangile de saint Jean. L’évangéliste nous a expliqué que Jésus se trouve avec quelques disciples dans la Judée, dans la région du Jourdain, où il baptise. L’ayant appris, certains disciples de Jean Baptiste vont le trouver pour lui dire que Jésus baptise lui aussi. Jean a alors cette phrase, juste avant le début de notre passage : « Il faut qu’il grandisse ; et moi, que je diminue ».

2. Et Jean Baptiste rend alors témoignage à Jésus, essayant d’expliquer pourquoi Jésus est plus important que lui : « Celui qui vient d’en haut est au-dessus de tout ». Jean Baptiste, dès le sein de sa mère, avait fait en quelque sorte l’expérience de la divinité de Jésus, lors de l’épisode de la Visitation que nous narre saint Luc. Cette expérience, il l’avait faite de nouveau lorsque Jésus était venu près de lui pour se faire baptiser.

3. Jean Baptiste sait qu’il n’est qu’un envoyé de Dieu, tandis que Jésus est bien plus, Jésus est Dieu lui-même. Jésus est le Fils du Père, consubstantiel au Père et à l’Esprit Saint, qui a assumé la nature humaine. Croire en Jésus, c’est accepter le salut qu’il est venu nous donner : « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle, celui qui refuse de croire le Fils ne verra pas la vie ». Voilà le message de tout authentique envoyé de Dieu : que vous croyez en moi ou non est secondaire, mais croyez en Dieu, croyez Jésus !

– Frère Jean Marie Fornerod, LC

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s